© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • EVRY FC

Soma Touré : "Assiduité, régularité, investissement"

Comme la plupart beaucoup d'éducateurs du club, Soma Touré à dans un premier temps évolué à l'AS Évry (unique club de la ville à l'époque) durant six ans jusqu'à atteindre le niveau Ligue. Ensuite, il choisit d'intégrer le VESC à sa création, un club à vocation sociale basée uniquement sur le plaisir et sur les valeurs humaines. Il y portera les couleurs pendant plus de dix ans tout en encadrant parallèlement des jeunes de diverses catégories. La fusion est intervenue en 2012, année où il a encadré les U15 DSR qu'il fera monter en DH dès la première année. Ensuite, il occupera le poste de Responsable Technique durant deux saisons. Par la suite, des anciens collègues le rejoindront pour occuper d'autres rôles au sein de la direction afin de parfaire le travail effectué avec une quarantaine d'équipes du club.


Bonjour Soma, cette année quel poste occupe-tu au Evry FC ? Explique nous plus largement en quoi consiste-il ?


"J'occupe le poste de Responsable Technique en binôme avec Khalid Mahroug. Nous sommes en charge de l'ensemble des équipes allant de la Pré formation à la Formation. Nous avons pour mission d'assurer l'encadrement technique des équipes, d'établir et de faire appliquer les lignes directrices du club en matière de développement du joueur. Nous sommes aussi chargés de la planification des compétitions et des entraînements. Nous mettons un point d'honneur sur la formation de nos éducateurs."


Selon toi, par quelles étapes le club doit-il passer pour atteindre le niveau National (U16 et U18) ?


"C'est tout un socle qui doit être solide en partant de la base. Nous veillons donc à ce que les moyens soient mis en place aussi bien au niveau matériel qu'humain et ceci dès l'Ecole de Foot en passant par la Pré-formation jusqu'à la formation en donnant l'envie au joueur de rester au sein du club qui est bien plus que cela. Nous essayons de pérenniser le travail fait dans les petites catégories pour récolter les fruits dans les catégories U16 / U18. Au-delà de l'aspect des montées-descentes, nous insistons sur la formation des jeunes joueurs et plus que sur les équipes qui montent ou descendent. Les valeurs véhiculées au sein du club vont bien au-delà."


Comment s'organise le travail pour garder les meilleurs jeunes au club hormis les signatures dans les Centres Professionnels ?


"Les meilleurs jeunes sont souvent surclassés lorsque leur niveau le permet et lorsque les éducateurs estiment qu'il est bénéfique pour le joueur. Il n'est pas rare de voir des U13 évoluant en U14 R1 des U15 en U16... et ceci même dans les équipes premières de la catégorie supérieure. C'est aussi valable pour notre équipe fanion où l'on peut y voir des U18 y évoluer. La confiance mutuelle du joueur et de l'éducateur est primordiale pour un bon épanouissement et une meilleure progression."


Il semble que tu sois assez proche du rappeur Niska originaire de la ville. Penses-tu qu'il pourrait aider les jeunes. A travers sa réussite, peut-il les tirer vers le haut ?


"Niska excelle dans le milieu artistique. C'est vrai qu'il y a des similitudes avec le milieu sportif, notamment dans l'acharnement pour arriver au plus haut niveau avec parfois des rythmes effrénés et cette envie de vouloir faire mieux qu'hier. Après, ça reste quand même deux milieux différents mais avec cette envie d'aller jusqu'au bout et de ne pas faire les choses à moitié. La clé pour le jeune aujourd'hui reste son assiduité, sa régularité et son investissement dans ce qu'il fait."


Qu'est-ce qui pourrait te faire dire que cette saison soit dite "réussie" ?


"Compte tenu du dévouement et de l'investissement des éducateurs, la saison semble bien démarrée et les résultats suivent également. Il ne faut pas se relâcher et chercher sans cesse à progresser et à apprendre car le problème n'est pas de ne pas savoir mais de refuser d'apprendre."

378 vues